[Interview] Découvrez le métier de programmatrice musicale pour Trace TV.

Voici un projet sur lequel je bossais depuis quelques semaines et je suis vraiment fière pour cette première édition d’avoir des intervenants avec des parcours intéressants.

Beaucoup de personnes sont perdues au quotidien avec ce qu’ils veulent faire, car l’industrie de la musique, c’est vaste, il y a peu de témoignages de gens qui bossent dans le milieu.

J’ai déjà quelques articles qui ont pu être utile sur le blog, je me suis donc dis, pourquoi pas contacter différent profils et les questionner pour enfin avoir quelques réponses et conseils.

Commençons avec le premier profil.

Lorraine Bonneton

89012386_881116619026346_7381821791271911424_n

En quoi consiste le métier de programmatrice musicale pour les gens qui ne connaissent pas ?

Le métier de programmateur musical consiste à constituer une playlist hebdomadaire en fonction des sorties de clips.
Chaque morceau sera placé dans une catégorie et en fonction de cette catégorie, il aura plus ou moins de rotations.
Un nouveau morceau de Rihanna par exemple ira dans la catégorie ou les rotations sont les plus hautes. (starter)
Un titre moins fort ira dans la catégorie nouveauté et les hits du moment sont dans deux catégories qu’on appelle Top 1 et Premium.
Les titres évoluent au fil des semaines dans les différentes catégories.

Comment as-tu obtenu ton job ?

À la base, je suis venue à Paris il y a 8 ans pour aller à l’université.

J’en ai eu marre au bout de deux semaines et j’ai toujours été passionnée par la musique.

J’ai décidé d’éplucher les offres de stages dans la musique urbaine. (Skyrock, Ado, Mtv Base, Trace)

Il cherchait une stagiaire chez Trace, j’ai postulé, j’ai été prise puis après 8 mois de stage.

J’ai signé mon CDI à 21 ans et sans aucune expérience dans la musique, cela fait maintenant 8 ans que je suis là-bas !

Trace.TV_logo

Quelle a été ta première expérience dans l’industrie de la musique ?

Mon stage chez Trace à mes 20 ans 🙂

Quels sont les avantages et inconvénients de ton métier ?

Avantages: on a accès à pas mal d’événements privés (concert, release party, etc.)
On travaille dans une ambiance vraiment sympa et cool et surtout le plus important, je fais un métier qui me passionne.
Je suis ravie d’aller au travail le matin, je n’y vais pas à reculons et ça je pense que c’est un luxe que malheureusement peu de gens ont.
Inconvénients: il faut tout le temps être au courant de tout, ne rien louper, être à l’affût de la moindre info, la moindre nouveauté.
C’est un métier qui demande beaucoup d’investissement personnel, il faut être également disponible pour aller aux évents et c’est plus simple si on n’est pas timide.

C’est quoi une journée type dans ton travail ?

Dès que j’arrive le matin, j’allume youtube, je check tous les clips qui ont pu sortir puis je demande à nos stagiaires de les télécharger et de créer leurs fiches. (pour les crédits à l’antenne)

Ensuite, j’allume mes deux logiciels Gselector et Louise et je commence ma programmation.

Je commence la programmation sur le logiciel Gselector, c’est celui qui permet d’avoir un mélange harmonieux, une playlist agréable à regarder.

Ensuite, j’importe ma journée sur Louise, ce logiciel permet de finaliser la playlist et de pouvoir passer la journée faite en TV !

J’écoute tous les jours de la musique également, je regarde des interviews et cherche de nouveaux talents !

Qu’est-ce qui t’a poussé à travailler dans l’industrie de la musique et comment as-tu su que c’était ce que tu voulais faire ?

Je viens d’une famille où on a toujours écouté de la musique, j’ai toujours su que je travaillerai dans la musique, c’était une vocation.

En tant que femme, est-ce que cela a été plus difficile ou plus facile d’être pris au sérieux dans cette industrie dominée par les hommes ?

Ce qui est un peu difficile, c’est que parfois, on te drague alors que tu es là pour le travail.

giphy-12
Giphy

Mais sinon je n’ai jamais vraiment ressenti de problème à être une femme dans ce milieu, tout s’est toujours hyper bien passé pour moi :)
On est de plus en plus et c’est top !

giphy-11
Giphy

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent travailler dans ce milieu ?

Il faut être passionné et se donner à fond. Il n’y a pas d’étude type.

J’ai juste le bac, n’hésitez pas à foncer, envoyer votre CV même si vous n’avez aucune expérience.

Si on voit votre motivation et votre détermination vous serez pris quelque part et vous y arriverez.

Ne comptez pas vos heures, lancez vos réseaux, faites vous des contacts à fond, sortez, rencontrez des gens de l’industrie, et expliquez vos motivations.

N’hésitez pas à relancer les gens, c’est un milieu très demandé, on croule sous les demandes et parfois un CV peut passer à travers les mailles du filet.

Appelez et renvoyez votre CV, donnez vous à fond !

Quelque chose que tu aurais aimé savoir avant de commencer ton métier ?

Que le métier de programmateur musical existait, je n’en avais jamais entendu parlé. Je l’ai découvert par moi-même et par hasard.
On n’est pas assez informé sur les métiers de la musique, on ne connaît que journalistes ou les métiers en maisons de disques, le panel est bien plus large.
N’hésitez pas à vous renseigner !

Pour finir, si tu ne travaillais pas en tant que programmatrice musicale, que ferais-tu ?

Je pense que je serai talent scout (dénicheur de talents) ou organisatrice de soirées.

tumblr_mlwic2C8OQ1qhy10ho1_500
Giphy

Merci encore à Lorraine pour sa gentillesse, elle a un parcours vraiment inspirant.

J’espère vraiment que son profil va vous inspirer et vous aider.

J’espère que son témoignage vous servira, il reste encore 4 profils à découvrir sur le blog restez connectés pour le prochain article qui sortira demain.

Si vous avez des questions pour Lorraine, vous pouvez la contacter directement sur son Instagram: Lo.reineblunt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut