Interview avec le producteur de Michael Jackson, Bobby Brown & d’autres.

J’ai eu une chance incroyable d’échanger avec le producteur américain Victor Merrit qui a travaillé avec des artistes impressionnants.

J’ai déjà fait quelques interviews avec des gens qui ont bossé dans l’industrie française et je voulais cette fois-ci, un profil américain.

Ce que j’aime le plus avec ce genre d’échange, c’est que j’apprends énormément aussi.

Son CV est plutôt impressionnant et je pense que ses conseils pourront servir à toute personne qui souhaite se lancer dans cette industrie.

Avant de vous proposer l’interview, voici quelques faits à savoir sur lui.

– il a 52 ans.
– il a 37 ans d’expérience dans la musique en tant que producteur et compositeur.
– Son travail a également été nominé pour un grammy et plusieurs disques de platine.
– il a bossé avec Michael Jackson, Kci jojo, Bobby Brown, Bobby Valentino, U2, Joe Jackson, Babyface, Teddy Riley, Donell Jones etc.

J’espère que ça va vous plaire, bonne lecture !

200-2

Qui sont les plus gros consommateurs de musique ?

Ce sont les jeunes de 16 à 25 ans qui achètent la musique maintenant, pas les adultes.
Quand j’étais enfant, nous achetions des disques de LL Cool J, il était connu parce que nous achetions sa musique et on le soutenait.
Il ne faut pas négliger les jeunes, ils achètent les albums, singles, etc.
Il faut aussi savoir une chose, le hip-hop est aujourd’hui l’un des plus grands genres de musique.
Il s’est très bien imposé dans cette génération, le rock était le premier genre à l’époque et maintenant, nous arrivons même à faire du rap en japonais et en chinois.

Comment savoir si une chanson va être un succès ?

Il faut avoir un bon instinct pour savoir qu’une chanson pourrait devenir un hit.

Je me suis déjà trompé, mais dans l’ensemble, j’ai toujours su au fond de moi.

Il faut avoir confiance en ce que tu fais, sinon ce n’est pas la peine.

Quelle a été votre collaboration la plus mémorable ? Pouvez-vous m’en parler ?

899832e0d013f870c11af43d327bfd01

Michael Jackson sans aucun doute, nous étions enfermés dans le manoir de Michael pendant presque un mois, c’était la chose la plus incroyable qui soit arrivée dans ma vie.

Je n’ai jamais pensé que je rencontrerais un jour Michael Jackson, je n’ai même jamais pensé qu’il aurait besoin de mon aide.
C’était en 1997, il y avait moi, le chanteur Robin Thicke et Rodney Jerkins (qui a bossé sur rock My world pour Michael.)


Nous étions tous des gamins, très jeunes, c’était un un rêve.

« Je me fiche des autres projets que vous avez en cours, je vais vous payer le double pour celui-ci, je veux que vous soyez là. » – Michael Jackson

Nous avons fait ce que nous devions faire et on a tout déchirer !

Selon vous, qu’est-ce qui a changé dans l’industrie de la musique par rapport à l’époque ?

Aujourd’hui, la musique est entièrement contrôlée par les labels, vous ne pouvez plus suivre vos ventes physiques.

Le streaming n’est plus aussi convivial qu’autrefois.

À l’époque, où j’ai commencé, vous pouviez savoir exactement combien vous gagniez et suivre votre score, puis vous l’imprimiez et en parliez à vos avocats.

Vous ne pouvez plus faire cela parce que vous avez des plateformes de streaming que vous pouvez télécharger pour 10 dollars et qui font le travail à votre place.

Comment peut-on payer les artistes un demi-centime maintenant ?

giphy-7

Avec la pandémie, les artistes ne peuvent même plus partir en tournée.

Les artistes gagnent la plupart de leur argent grâce aux tournées.

original-4

Ils ont maintenant des concerts virtuels, mais ils avaient l’habitude de gagner de l’argent avec la marchandise aussi.

Pour moi, le plus grand changement, c’est le streaming.
Ce n’est plus avantageux pour l’artiste.

Avec qui travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille avec des artistes pas encore signés surtout parce qu’ils ont faim, mais je travaille aussi avec des artistes signés.
Leurs chansons sont pures, ils sont comme moi à l’époque, ils veulent juste être entendus.
Je ne leur fais pas payer d’argent, je leur donne une chance et je les écoute.
Si je veux les faire signer et les faire passer au niveau supérieur, je reçois alors 10% une fois qu’ils sont payés, je ne peux pas être payé s’ils ne sont pas payés.
Si un manager ou un producteur vous dit de le payer en avance, c’est une arnaque, ce n’est pas comme ça que les maisons de disques fonctionnent.
Si je t’emmène au niveau supérieur, je prends le % quand tu gagnes de l’argent.
Si tu gagnes 1$, je touche 10 centimes, si tu gagnes 1000$, je touche 100$ et si tu gagnes un million, je touche 100 000$.
Voici comment cela fonctionne !

Quels conseils donneriez-vous aux artistes de demain ?

Restez fidèle à votre musique, entourez vous d’une équipe qui croit en votre musique, une équipe qui n’essaie pas de profiter de vous.
Ne signez AUCUN contrat sans l’envoyer à un avocat qui vous l’expliquera, et non à l’avocat du label – quelqu’un que vous avez choisi en dehors du label, de préférence un avocat du divertissement indépendant !

tenor-2

Cela m’est arrivé, j’étais si heureux de signer un contrat, si heureux que quelqu’un me donne enfin une chance que j’ai négligé le contrat.

Il faut être très prudent et ne jamais avoir peur de demander.

J’ai 52 ans et j’apprends encore beaucoup de choses de cette industrie.
Tout le monde a quelque chose à nous apprendre.

tenor-4

Ce n’est pas un hobby, il faut rester humble et avoir faim de succès.

Pour tout ce que tu peux accomplir, tu peux toujours faire mieux.

Chaque personne que vous allez rencontrer dans votre vie correspond à une catégorie, elle sera soit une bénédiction, soit une leçon, soit les deux.

Jusqu’à ce que vous arriviez au sommet, vous devez rester humble

Les gens ne se rendent pas compte que je veux le meilleur pour eux, le conseil que je vous donne est celui que je me donnerais à moi-même.

Quelle est la prochaine étape pour vous ?

Essayer de rester en vie avec cette pandémie en cours haha !

Faire signer des artistes non signés et de contaminer ce monde avec de la bonne musique.

tenor

J’espère que ces quelques conseils venant d’un grand monsieur, pourront vous servir.

Je le remercie encore une fois d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, on va certainement retravailler ensemble pour vous proposer d’autres petits trucs intéressants.
N’hésitez pas à partager l’article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut