Pourquoi les artistes sortent-ils les sons le vendredi ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les chansons sortaient le vendredi ?

Chaque vendredi, les fans de musique sont confrontés à une vague de nouvelles musiques.

Jeudi minuit, les services de streaming et les distributeurs numériques actualisent leurs catalogues et d’innombrables nouveaux albums et singles sont disponibles en même temps.

Les fans de musiques en France en tout cas, sont tous au taquet le jeudi soir et le vendredi matin !

On va essayer de comprendre, pourquoi ils ont choisi le vendredi et pas un autre jour !

Histoire 

Premièrement, après plusieurs années à sortir des nouvelles musiques le mardi, l’industrie a enfin décidé de changer ce jour.

Avant, les albums devaient être compressés, assemblés et expédiés, le mardi étant, le jour de sortie, les maisons de disques avaient tout le week-end pour distribuer les nouveaux albums dans tout le pays.

Les magasins eux avaient toute la journée du lundi pour organiser leurs expéditions avant de les mettre en rayon pour les fans.

Le streaming a bousculé les choses 

Aujourd’hui, si un artiste veut partager une nouvelle chanson, c’est possible de l’enregistrer le matin, de l’éditer l’après-midi et de la télécharger et diffuser sur SoundCloud le soir même, pour l’envoyer directement à ses fans.

Le streaming permet un accès direct aux fans avec peu ou pas d’intermédiaires et un contrôle artistique beaucoup plus important.

Qu’est ce qui a changé ?

Aux États-Unis, depuis les années 1980, les albums ne sortaient que le mardi.

Au Royaume-Uni et en France, les albums sortaient le lundi, l »Australie et l’Allemagne avaient une longueur d’avance, les albums sortaient le vendredi depuis des années.

La plupart des pays du monde sortaient leurs albums à des jours totalement différents et c’était un peu compliqué de gérer tout ça !

2015 le changement !

La Fédération internationale de l’industrie phonographique a décidé de faire du vendredi la journée officielle mondiale des sorties afin de lutter plus efficacement contre le piratage et les téléchargements illégaux.

L’IFPI est un organisme chargé de faire respecter dans le monde entier les droits d’auteur de l’industrie du disque phonographique. 

L’objectif ?

  • Harmoniser le calendrier et profiter de l’approche du week-end pour dynamiser les ventes.
  • Les artistes ne veulent pas prendre le risque de ne pas être inclus dans les playlists Spotify, Deezer et Apple Music qui va permettre de booster la chanson et la faire découvrir aux gens.
  • Les consommateurs sont plus disposés à acheter et écouter de la musique le week-end.

Je trouve que c’était une bonne idée et cela arrange vraiment tout le monde.

Les labels, les artistes et surtout le consommateur qui a le temps de se poser et savourer les chansons tranquillement pendant le week-end.

Dans certains pays, la paye est également effectuée et beaucoup de fans de musique se font plaisir en achetant un album.

Après, je ne sais pas si la lutte contre le piratage est vraiment efficace puisque certains y arrivent toujours.

Les gens qui ne veulent toujours pas payer pour de la musique, on vous parle !

J’espère que l’article répondra à votre question, n’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut