musique

Comprendre le contrat à 360° !

Beaucoup de jeunes artistes sont à la recherche d’un contrat de disque.

Ils signent des contrats sans lire les conditions afin d’avoir accès à la célébrité et de gagner beaucoup d’argent.

d9318316bb776f90a2baeaa7440976c2

Le contrat 360 est l’un des contrats les plus courants, c’est aussi le plus mal compris de l’industrie.

Beaucoup le détestent, pensant qu’il est conçu uniquement pour arnaquer l’artiste.

Chaque cas et utilisation de ce contrat est différent, et s’il est structuré correctement et équitablement, l’artiste et la maison de disques peuvent tous en tirer profit.

Je vais cependant vous donner quelques informations sur ce contrat, afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Que trouve-t-on dans ce contrat ?

Un « 360 », comme on l’appelle dans l’industrie, est un contrat exclusif entre un label et un artiste.

Les contrats 360 ne sont pas limités uniquement aux artistes, les auteurs ayant des contrats d’édition peuvent également être soumis à ces contrats.

« Un contrat 360 (parfois appelé contrat multi-droits) fait référence à l’intention du label de prendre un % sur tous les revenus que vous générez grâce à la musique. »  – OuterLoop

Les contrats 360 sont moins axés sur la vente de « disques » et plus sur la transformation d’un artiste en super star.

Le label touche un % sur l’argent gagné grâce aux tournées, au merchandising, aux sponsors, à l’édition et/ou à tout autre revenu généré par la marque de l’artiste.

 

giphy-15

C’est ce caractère « tout compris » du contrat qui a valu le surnom de « 360 deal ».

Tout cela dans le but de récupérer ce qu’ils ont « dépensé » pour faire connaître un nouvel artiste et lancer sa carrière.

Ce qui est normal !

tenor-5

La maison de disques fait un pari sur le succès d’un artiste, c’est pourquoi elle dépense une somme exorbitante en temps de studio, en clips, en garde-robe, en apparitions publiques, sécurité, etc.

Tout cela s’additionne à la fin.

Historique du contrat 360

 

image-200
Illustration by Guillaume Déziel

Ce format est apparu au début des années 2000, principalement en réponse à la baisse significative des ventes d’albums.

EMI Music a été le premier à signer ce type de contrat en 2002 avec Robbie Williams.

En réponse à cette perte soudaine de profits, les maisons de disques ont commencé à chercher d’autres moyens de se procurer des revenus pour leurs artistes.

Si les négociations sont bien menées, les maisons de disques peuvent toucher des millions pour une tournée réussie, du merch et bien d’autres choses encore.

Avantages pour l’artiste

  • Soutien financier

Ils apportent un soutien que beaucoup d’artistes et de groupes ne peuvent pas se permettre de fournir eux-mêmes, surtout au début de leur carrière avec une avance.

  • Établir un réseau et des connexions 

Ils peuvent vous décrocher des contrats avec des marques et ils vous aident à avoir des fans.

  • Avoir une équipe dédiée pour vous 

Des équipes se chargeront de booker et organiser vos concerts, performances lives et ils vont gérer votre image et votre carrière avec vous.

Votre seule préoccupation, c’est la musique.

Inconvénients pour l’artiste 

  •  Le label contrôle votre carrière.

Si le label pense que vous n’avez pas ce qu’il faut, ils ont la possibilité de ne rien faire pour votre carrière.

Sans compter que le contrat vous empêche de faire beaucoup sans eux ou sans leur approbation.

  • Ils prennent des pourcentages de 5 à 50 %.

Cela dépend de l’importance des pourcentages accordés au label, c’est pour cela qu’il faut bien négocier et avoir un avocat quand on commence pour éviter les surprises.

  • Il faut rembourser l’avance.

Considérez le label comme un bureau de prêt.

L’avance que vous avez reçue, c’est un prêt, pas un cadeau.

N’oubliez pas que vous devrez le rembourser.

Ne le dépensez donc pas sur des choses qui ne sont pas liées à votre marque.

Des exemples d’artistes avec le 360°

  • Madonna
  • Jay-Z
  • Cardi B quand elle a commencé

Vous rappelez certainement  du clash de Remy Ma & Nicki Minaj.

source-3

ARRÊTE DE PARLER DE NOMBRES, T’AS SIGNÉ UN CONTRAT 360. » Remy Ma

Beaucoup de personnes se demandaient suite à cela ce qu’était le contrat 360°.

Nicki Minaj a un contrat personnalisé, et non pas un « 360 deal », elle gère elle-même les recettes. D’après XXL Magazine 

Avant de signer tout contrat, mais surtout un contrat 360, faites appel à un avocat expérimenté dans le domaine du divertissement.

giphy-16

Renseignez-vous au maximum, lisez des livres, parlez à des représentants de labels et des gens dans le milieu.

 

J’espère que l’article va vous plaire !

Que pensez-vous de ce contrat ?

 

Source infos & images: Google & outsiderLoop

0 comments on “Comprendre le contrat à 360° !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :